etwas d'else

o s i e z << 2 o o 8    

h i v e r

 

osiez : tressages de saules & autres jeunes branches...

 

 

 

coupoleBG rouge & or



j'avais commencé à repérer le cornouiller rouge & souple. voilà que je tombe sur la même version jaune 2000.

à la même époque on me fait découvrir l'escalier ouest du bg, sa largeur, ses lumières & ses connections...

 

c'est la première fois que je m'amuse consciemment avec les couleurs. ou presque.
avec l'amplitude aussi : au début, juste aprés le coeur, elle à l'air d'avoir envie de se développer en araignée, de rechercher les limites de l'espace. j'essaie de la contraindre un peu (double spirale) pour ne pas géner les déménagements qui commencent (février 9).
pendant qq. jours elles sert un peu d'antennes pour communiquer avec les voisins/voisines & leurs appropriations de l'espace. assez douée on dirait...


" il parait que les araignées sociales coopèrent entre elles car chacune est incapable de faire la différence entre le produit de sa propre activité et celles des autres "

je sais pas qui a écrit ça, mais contrairement au commentaire, je trouve ça assez bien dit...

voyage de la coupole 1 mars 9 du BG rue ampère au Parage Beugeot route de lyon

le plaisir de se promener dans l'espace public avec une coupole sur la tête...
je crois que je vais proposer à ceux qui dépriment
car j'ai entendu au moins 6 commentaires du style : " c'est joli, qu'est-ce que c'est ? " sans compter les sourires... éhéhéh
( > printemps 2oo9 )

...

 

 

 

la petite goutte qui fait déborder le BG


petite coupole de saule qui s'est développée en asymétrie. du coup ça donne forme. qui évoque différemment selon l'axe d'accrochage : un sein, une goutte, ou bien, en décentrant la sustente, un petit dauphin...

 

 

 

 

 

 

 

 

coupole BG escalier
coupoleBGescal

je profite de l'espace & des circonstances (BriseGlace dernière saison ?) pour tenter des choses + grandes

la spirale en tant qu'idéal formel disparait trés vite lorsqu'on sort du coeur (le fond de panier) - à la place il faut jouer du cahos pour gérer les tensions & les équilibres. la forme nait de ces forces.

depuis les bamboux feuillus j'apprends aussi à profiter des brindilles des osiers pour créer des noeuds (points fixes secondaires) ou des axes.

 

on apprend à chaque pas, chaque doigté :

par ex : préférer la diagonale ou les tangentes à l'angle droit (perpendiculaire). question d'économie.


une joilie ombre en mouvement apparait vers 14h

( noter au passage : toutes ces réflexions apocryphes ne sont que qq résumés maladroits de ces idées qui viennent dans l'action... )

escal3 l'intéret de ce lieu (BG) ce n'est pas seulement tous ces gens passionnés qu'on y rencontre, mais aussi cet espace - comme une invitation à habiller...

voyage de la coupole 27 fev 9 du BG rue ampère au Parage Beugeot route de lyon
( > printemps 2oo9 )
comme une immense burka ou un début de coquille d'escargot...
(on test au passage la stabilité d'appui de la coupole téton/mouzgoum - on s'en doutait un peu)

...

 

 

 

coupole echirolles sud (frange verte sur la butte)
coupole ECH

C'est un petit coin charmant sur les premiers contreforts qui bordent la plaine de grenob' au sud.

un lieu semi public semi caché à la fois urbain & perdu dans la forêt.

un coin à picnic où on avait vers 2003 avec K(a) fait les tout premiers essais de clef de tresse.

 

 

à peine esquissé un dimanche aprem à partir d'un petit coeur parfait (triangle croisé dans un cercle - quasi le logo Anarchie éhéhéh...)
mais le froid était vraiment trop vif.

> printemps 2oo9

 

 

 

 

 

 

 

l'oeuf lumière (arlequin/BG)


presque par surprise je me retrouve avec un objet entre les bras.
simplement une petite coupole qui s'est refermée en forme de boule.

 

 

ça évoque immédiatement ces abat-jour en rotin dans lesquelles on mettaient une ampoule.
on peut essayer d'éviter, avoir d'autres idées, mais l'effet lumière avec juste une petite lampe diode dans l'escalier bg est simplement magique...
(& quasi impossible à représenter...)

on est à la fois dans & autour de cet espace.
...ce qui peut expliquer en partie l'étonnante synergie intérieure/extérieure avec les mises en pièces de Louise KD...


w

 

 

hypothèse : une spirale est toujours perfectible...

 

 

 



coupole BG bambou

montable, pliable, partitionnable & partitionnante : la coupole qui se tresse autour des gens...
coupolebambou

quelques bamboux ramenés du barrage de Beauvoir (f-38)

tressés en spirale pour voir comment ils réagissent différemment des osiers de saule (on s'en doute)

scène d'intérieur : je récupère aussi l'atelier d'alice (& de morrissette) au bgg - c'est trés cosi avec une belle ouverture & lumière d'est

plutôt que d'élaguer je commence à tresser le coeur avec les feuilles. ça rend la forme + difficile à discener mais ça crée du liant.

une fois qu'on atteint l'envergure d'une brassée il vaut mieux s'accrocher au plafond pour sentir les équilibres.
ensuite
greffer des pattes.
qui d'ailleurs ne posent pas nécessairement par terre mais (à cause de la suspension & de l'exiguité de l'espace intérieur) peuvent s'aggriper à la moindre rugosité ou résistance qu'elles rencontrent. ou pas.

 

travailler la notion de TOLERANCE (au double sens physique & culturel) ...

celle de (zone de) LATENCE : lorsqu'une tension ne se communique pas à la structure mais est absorbée par la souplesse de l'élément où elle s'exerce...

le verbe CINGLER aussi...

bambou2
ce n'est plus un objet mais un partitionnement de l'espace

j'adore rester réaliste : on doit déménager - comment une grande coupole auto-stable pourrait-elle franchir les portes ?

la rendre (en parties) démontable (hyp.)
pour ça je tresse sur la partie bambou avec les vieux osiers rouges qui étaient restés dans l'atelier 10sexion - occasion de tester aussi la rigidification dans le temps.

bgb3
3ème partie donc : osiers noirs (anciens = - souples) le tressage deviens grillage (- dense + lache) pour dessiner une paroi. du coup la coupole est toute désaxée... qu'importe.
                   
...

 

 

 

coupole du drac à Vif
vif

w s

c'est une zone immense qui va du pont rouge de claix jusque sous le barrage de monteynard où s'était produit un drame il y a qq années.

tous les 3 ans prés de l'usine edf ils rasent au bulldozer tout ce qui pousse. Dès la saison suivante des milliers de saules & de peupliers blancs ont déjà atteint 2m...

 

on s'y sent comme dans une réserve (naturelle, indienne... ?) - des traces de chevreuils (odeurs, crottes), plus haut (sud) de castors et de canards sauvages prés des étangs.

j'avais pas osé tout d'abord. je venais prélever qq saules pour aller tresser ailleurs, + prés de la ville, comme si une coupole ici-même aurait fait un peu trop landart...

?

 

désolation day

je savais que ça viendrait un jour. que c'était un peu grâce à ce massacre biennal (& déchiquetage) de tous les saules qu'on obtenait ces osiers à foison dès la saison suivante. N'empèche, au moment où j'ai compris que c'était arrivé, j'ai eu du mal à retenir les larmes avant qu'elles n'innondent toute la vallée du drac.

Comme charles bronson dans il etait une fois dans l'ouest, je me suis dit que je retrouverai les coupables, mais décidément on n'est plus au temps des coboys : un peu + tard un 4x4 blanc est apparu à l'horizon & une jeune fille au yeux clairs en est descendue (on aurait dit une rencontre dans le désert).
C'est elle la responsable ! qui travaille pour un exploitant forestier (bois des alpes) sous traitant d'edf pour nettoyer la zone sous le barrage de monteynard.

elle ne peut (comment faire ?) m'empêcher d'être ici mais essaie de me faire peur en évoquant la Grande Vague qui menace toute la vallée & l'imaginaire collectif grenoblois : elle dit que je serais soufflé par l'onde avant même d'être mouillé... si...

bref on échange plein d'infos & de regards en coin puis elle disparait dans un nuage de sable. musique. générique.à suivre...
et j'ai même pas pensé à lui demander son prénom...

 

guetter le moment où la main accepte d'être un peu imprécise pour se faire un peu + juste...

 

 

 

coupole du drac à Fontaine
spir

 

Fontaine (F-38), les berges du drac, jolie promenade à portée de la ville
(bus ligne 26 - arrêt à 200m)

des saules, des peupliers, des robiniers, des ronces & + loin des houblons...

des traces de castors ou de ragondins - quasi une de ces nouvelles réserves naturelles péri-urbaines.

j'attendais la saison depuis un an au moins.

fin octobre, nov, début déc. les feuilles tombent, la sève rentre pour l'hiver, c'est le moment des osiers.
on les repère on les cueille, on les tresse.

les anciens savaient en faire des paniers & sans doute des tas d'autres choses, des objets, des meubles... qu'on a remplacé depuis par des trucs en plastique ou en polymeres.

mars-avril les bourgeons commencent à pointer, on laisse faire la nature...

 

d'autres jours, pendant ce temps long du tressage, les gens passent. toujours un (ou une) au moins s'arrête pour me demander ce que je fais.
j'invente ou je brode à chaque fois... un jour j'ai dit à une dame que c'était un abri pour les castors, elle était un peu déçue qd je lui ai avoué que c'était une blague & que les castors faisaient ça mieux que moi...

novembre - une double-spirale bi-colore (saule & peuplier) semble se dessiner

fin déc - la branche plie. la coupole se pose pour la soulager.

une autre apremidi une autre dame (vannière amateureuse) vient m'aider un peu... vous allez voir qu'on peut mm tresser du lien social avec ce truc-là...


pas eu l'occasion de photo avant la grosse chute de neige début janvier...
aventure extraordinaire début janvier ( j'y avais songé il y a qq jours en lisant J.ReichHolf - le retour des castors - surprises ecologiques : & si, maintenant qu'elle n'est plus suspendue, les castors venaient profiter de ce bon bois que je leur prépare...?) - presque ! ils n'ont en fait grignotté que la partie blanche de la spirale (peuplier) & presque pas touché à la partie rouge (saule) - ça crée un drole de (dés)équilibre vertical...
janv2 > printemps 2oo9

coupole de Belmont
coupole

 

deux saules jaunes un peu mal en point. une mini foret dans un coin de la propriété, vers le nord-est, là d'où vient le vent froid & le bruit permanent de l'autoroute.

la tentation d'imaginer un mur anti-bruit anti-vent, une conque ouverte vers le sud-ouest....

le secret de l'escargot c'est de savoir comment il décide de l'axe de sa coquille : lorsque le cercle s'ouvre...

10nov8 belmont-tramonet

1 - de la ligne à la tige (souplesse - longueur - courbure)

2 - la couture (dessous-dessus)

3 - la tresse (desousdessusdessous oul'inverse) qui crée

(3&+) - la clef de tresse - le tissage...

la ligne devient surface, volume, forme, objet etc...

patience - observation

15 mars, bientot la fin de la saison, dernière taille des 2 saules jaunes.
deux apprentis entreprennent une coupole jumelle à la 1ere.
+ légère, + grande, + fragile aussi.

Arno tisse le coeur & on constate la nuance entre structure & spirale, la différence entre tissage & tressage ? du coup pas de spirale dans cette coupole (pour l'instant !?). est-ce ce qui induit une moindre élégance ? un sentiment de fragilité ? toujours la mm question : si la galaxie & l'adn ont trouvé cette solution, pourquoi l'homme, entre ces 2 échelles, en cherche-t-il d'autres ?

la diversité biologique ce n'est pas seulement un truc à conserver, c'est avant tout un truc à perpétuer... (inventer chaque jour)

 

 

doouble spirale de la panique (BG-utopia)
panique

 

la double spirale de l'univers
(ou celle de l'adn)

expérimentations à l'atelier 10sexion du BriseGlace - grenob' avec les saules de Champs/drac.

la spirale c'est un principe, un équilibre entre les forces & les tensions, avant d'être une forme.

la structure au départ c'est celle de l'étoile, la technique celle de l'araignée, l'outil c'est la main.

 

3 & +

pour réussir qq chose dans la vie, il faut (au moins) 3 éléments :
un point fixe,
un axe &
une étoile (un but)

panic2

échaffaudations : un habitacle au bord de la panique

7-12 oct 8 > ici-meme > laps+gro+juL > rue du théatre 145 à grenob'
(juste à 3 pas de là, la jolie maison s'appelle "le nid")

 

 

 

 

dimanche retour sur les berges - une vieille dame dont toute la famille était vanier dans la haute marne (école!) s'intéresse à mes nids de fil. on papotte, je l'invite à passer par Utopia voir la grande coupole.

puis tressage

 

utopiaHIVER
janvier
neige
la double spirale posée se dessine dans la fonte des neiges
doubleneige> printemps 2oo9

spirale du ruisseau d'Oris
coupoloris

 

au fil des saisons. commencée avec qq osiers rouges, elle a passé l'hiver 7/8 suspendue dans la foret (premier test)

à l'automne, complétée de tous les jeunes noisetiers que j'ai pu trouver, elle s'est posée prés du ruisseau.

il parait que l'hiver précoce l'a toute "écaffouirée"

oris
travailler le lancer de ficelle pour se suspendre - quelle est l'importance réelle d'avoir un axe plutôt que des pattes ?

c'est une expérience qui pourrait facilement tourner mystique ou spirituelle : on laisse les éléments nous enseigner - comme si les saules & les noisettiers avaient qq chose à nous apprendre en matière de construction...

+ modestement il s'agit qd mm d'étudier à la fois les constructions possibles par cette technique (la vannerie à l'échelle architecturale), & les modes de vie de ces plantes, leurs qualités & spécificités qui peuvent nous y aider...

dans le foisonnement des nouvelles archietctures, en-deçà l'A. écolo - bio - environnementale ou climatique, il s'agirait d'étudier une botanique architecturale...

 

coupole-baldaquin de l'Arlequin
coupolearlequin
 

tressages d'intérieur.
entre le mur & le meuble, cette technique, ce matériau qui devient matière, surface, objet modelable, permet d'expériementer d'autres partitionnements de l'espace...

ici un dais ou baldaquin sous lequel le lit viendra se nicher...

 

des coupoles celle de l'arlequin est la + cahotique - sauvage - décomplexée - expérimentale.

je teste différentes fibres, différents assemblages, divers équilibres (c'est la 1ere qui touche enfin terre - qui s'appuie), divers aspects & des drôles de formes...

on n'a pas peur des rhomboïdes bizarres & des espaces à plusieurs dimensions.

le principe (tresse) s'affiche à chaque endroit, ailleurs le cahos fait semblant de s'organiser.
on fractale aussi comme on respire...

avec des petits bouts de saules jaunes (pleureurs) on redécouvre aussi la technique - l'élégance - du dauphin.

> printemps 2oo9